Interview Thierry Nuttens

Logo

Aujourd’hui je vais interviewer un développeur qui a créé sa propre distribution Linux.

Cette distribution s’appelle « NuTyX »

« NuTyX » est une distribution GNU/Linux complète, performante, et souple basée sur Linux From Scratch.

Bonjour Thierry, peux tu te présenter à mes lecteurs ?

J’ai (déjà) 50 ans, marié et 4 enfants.

J’ai découvert linux un peu tard si on sait que ce système d’exploitation existe depuis 1991.

Il y a une dizaine d’années, j’utilisais le système d’exploitation Unix de Helwett Packard (HP-UX) dans le cadre de mon travail.

La société pour laquelle je travaillais utilisait HP-UX comme plate-forme de visualisation pour la commande de processus industriel. Ce fut très laborieux au début vu le peu de connaissances et surtout l’instabilité de la plate-forme… J’avoue que pour moi Unix ne signifiait pas grand-chose, étant donné que j’étais simple utilisateur. J’ai toujours gardé mes distances vis-à-vis de ce système d’exploitation. C’est bien après que je me suis intéressé de plus près de ce système.

Tu as créé une distribution Linux, comment t’es venu cette idée ?

C’était en 2005 ou 2006 je ne me rappelle plus exactement. J’entends parler ici et là de linux. A cette époque on pouvait même acheter une version de SuSE 9.2 professionnel dans les magasins multimédias. J’ai donc acquis une version de SuSE.
Ma première expérience de Linux n’a pas été très concluante ni très …excitante. Les possibilités de multimédias étaient quasi inexistantes. Le système d’exploitation était (je trouvais) très lent et très lourd.

Plus tard, étant abonné au réseau câblé via la télédistribution, je n’avais pas encore de wifi ni même de point d’accès. Le FAI fournissait simplement un modem (spécifique au câble) et une adresse IP publique (pas très cool pour la sécurité).

J’ai donc décidé de me faire une « boîte noire » qui permet de partager une connexion internet entre plusieurs ordinateurs. (On appelle ça un routeur internet ou plus exactement un NAT qui fait toujours partie d’un routeur internet).
C’était un énorme challenge pour moi à l’époque, je n’y connaissais pas grand-chose.

Après avoir utilisé SuSE quelques mois, je me suis rendu compte que ce n’était pas la distribution pour se faire un NAT. C’est alors que je me suis lancé dans la recherche de LA distribution qui me conviendrai.

Comment tu t’y es pris ?

J’ai donc passé beaucoup de temps à essayer de trouver donc une distribution qui pourrait répondre au cahier de charge c’est-à-dire, faire ce que fait tout bon routeur /NAT actuel.

A l’époque il n’y avait pas autant de distributions qu’aujourd’hui, je crois même que le site distrowatch.org m’était inconnu.

Les distributions qui me sont donc passées entre les mains sont :
Suse, Mandriva, Debian, Ubuntu, Arch, CRUX, openBSD et sans doute d’autres encore dont j’ai oublié le nom.

Tout à changé le jour où je suis tombé sur le site www.linuxfromscratch.org plus communément appelé LFS.

Après lecture approfondie de l’excellent manuel en ligne, je me suis lancé dans la construction de ma propre distribution linux en suivant pas à pas chaque étape de compilation expliquée dans le manuel de LFS.
Avec le temps, je me suis rendu compte que faire une LFS sans gestion de paquets était vite un handicap. Toujours en suivant les conseils de LFS, j’ai donc décidé de faire une LFS /BLFS mais cette fois avec leur méthode favorite pour la gestion des paquets, c’est-à-dire la méthode : un paquet égale un utilisateur.

C’était vraiment pratique, une simple commande tel «ls -l» permettait de connaître directement l’appartenance du fichier. Les quelques scripts utilisés par le gestionnaire permettaient de faire l’essentiel.
Après quelques mois passés avec ma LFS, je décide de faire un choix «définitif» sur la distribution à utiliser. C’est CRUX qui a été retenu. Entre temps, j’avais mis en place un petit site internet pour ma famille pour le partage de photos etc (facebook n’avait pas encore frappé).
Il me fallait donc une distribution avec laquelle je pourais compiler facilement moi-même les paquets et surtout dont le gestionnaire serait plus ou moins compatible avec le gestionnaire de LFS. J’ai donc opté pour CRUX, voulu relancer la communauté francophone de cette distribution sans succès.
Ayant également rencontré des soucis avec ma CRUX, j’ai donc décidé de créer une LFS clé en main avec le gestionnaire de CRUX (pkgutils) : NuTyX était née.

Peux-tu nous présenter l’équipe qui participe au développement de la distribution ?

Je vais commencer par Pierre qui me suis depuis la NuTyX 2009 je crois.

C’est mon bras droit, toutes les réflexions, les idées sont toujours validée par lui. Il est aussi chargé de mettre à jour tous les paquets de KDE sous NuTyX, bien que cela représente déjà plusieurs centaines de paquets à maintenir, il met également régulièrement des dépendances diverses de KDE y compris firefox, ou chromium

Tyrry est notre 3ème empaqueteur et notre concepteur graphique, il fait un super travail sur le bureau Xfce et nous envoit régulièrement des superbes copies d’écrans.

Guy_ est un personnage très discret, il est lui aussi depuis très longtemps sur NuTyX. C’est lui qui nous a développé le premier fork de pkg-get originalement écrit en perl. Sa version réécrite en gawk était bien plus rapide et déjà très aboutie. Il m’a aussi aidé sur l’initrd de NuTyx et remonte toujours les bogues les plus pertinentes.

Guth est également un personnage clé puisque c’est grâce à lui que l’on dispose d’un serveur dédié maître pour l’ensemble des binaires. C’est une tâche indispensable, je tiens encore ici à le remercier car il fait un superbe travail.

Blacksad est le concepteur du logo de NuTyX, c’est sa griffe. Je dois dire que ce logo c’est vraiment l’identitée de NuTyX. Il est également un fidèle de NuTyX.

Fanch est notre testeur fou prêt à se donner corps et âme et tout le reste pour tester et faire connaître NuTyX au grand public. En ce moment il travaille sur une version de NuTyX avec systemd.

Geantbrun fidèle parmi les fidèles, celui qui suit NuTyX depuis quasi le premier jour. Il teste tout sans relâche. Il participe par ses nombreux retours sur le canal irc #nutyx.

En dehors de la distribution « NuTyX », développes-tu des logiciels ?

Non, je ne développe pas d’autre logiciels que ceux utilisés par NuTyX.
En ce moment, je travaille sur un fork du gestionnaire de paquets pkgutils utilisé par CRUX et NuTyX. Le nom du nouveau gestionnaire s’appelle CARDS (pour Create, Add, Remove and Download package management System). Cards est quasi une réécriture totale de l’actuel pkgutils combiné aux autres outils prt-get, pkg-get, ports et pkgmk.

L’outil étant écrit en C++, je dois donc m’investir dans l’apprentissage de ce langage qui est nouveau pour moi.

Le gestionnaire intégrera en «natif» une API pour permettre de développer par la suite une version graphique du gestionnaire.

Il faut aussi parler de la refonte complète du site internet. Je me suis rendu compte avec le temps que c’est très compliqué de maintenir un site en parallèle à tout ce travail de développement, sans compter la multiplication des plate-formes dynamiques qui sont désormais disponibles sur le net.

J’ai donc décidé de proposer un site internet tout simple et qui va à l’essentiel. Tout est écrit en pur html plus de cms, plus de base de données ni de php en arrière plan.

La refonte complète de NuTyX me prend également énormément de temps. Mon but final est de rendre 99 % de mon travail et de celui de Pierre automatisé.
Comme déjà dit plus haut avec la mise en place du nouveau gestionnaire de paquets cards, c’est également l’occasion de repenser la manière de produire un paquet binaire. Et ça y est je crois que j’y suis arrivé.

Je ne vais pas te demander sous quel OS que tu travailles mais utilises-tu que des logiciels libres ou open-source ?

J’utilise tant que possible des logiciels dont les sources sont disponibles et libre d’utilisation. Sauf quand je n’ai pas le choix c’est-à-dire : skype, flashplayer, virtualbox et le client second life pour ma femme qui est depuis presque 6 mois sur NuTyX également.

Il m’arrive de tester également opéra qui est un navigateur dont les sources ne sont pas disponible, mais que j’apprécie malgré tout.

Comment nous simples mortels (non développeur) pouvons-nous t’aider ?

Je crois que la meilleure façon de m’aider, c’est sans doute de vouloir l’utiliser et dénicher de nouveaux logiciels, d’en parler autour de soi.

Une fois que l’on maîtrise la distribution, c’est de commencer à créer ses propres paquets que les serveurs de paquets pourront construire par la suite de façon automatique.

Que penses-tu de la rubrique interview sur ce blog ?

Je découvre ton blog. C’est une très bonne source d’informations pour celui qui veut se faire une idée de ce qui se fait aujourd’hui dans le monde du libre.

Tu as aussi beaucoup de travail comme je vois.

Je crois que des blogs comme le tiens, on n’en aura jamais assez. Vous faites un travail énorme pour nous faire découvrir ce qui existe dans le monde du libre.

Merci c’est une super bonne chose.

Comment peux-tu connaître la popularité de ta distribution (outils, sites, statistiques…) ?

J’avoue que je ne cherche pas trop à connaître la popularité de la distribution.

J’héberge moi-même le site ce qui me permet très facilement d’avoir une idée du nombre de visites par jour par semaine et par mois.

Le site distrowatch.org peut aussi donner une idée même si le nombre de visites par jour est bien supérieur au nombre (moins de 20 je crois actuellement) mentionné sur leur site.

Combien de temps cela te prend t-il à développer une telle distribution ?

Tout d’abord, je tiens à remercier Pierre pour l’énorme support et aide qu’il me fournit. C’est d’ailleurs impossible de répondre à cette question, parce que même s’il m’arrive de ne pas toujours développer, je suis presque toujours occupé à chercher un truc à améliorer.

Question d’un lecteur :

Question de Kevin :

Est-ce que tu pense qu’il est important pour ta famille de favoriser l’utilisation de produits libres (OS & software) ? Si oui, que fait tu pour les aider dans cette démarche ?

J’attire l’attention sur le fait que bcp trop de logiciels non libres sont en réalité des espions. Mais d’un autre côté quand toute la famille utilise skype et que cette même famille est éparpillé sur la planette, on a pas bcp de choix… Utiliser un logiciel espion… et en assumer les conséquences.

Merci d’avoir accepté mon invitation

C’est moi qui te remercie d’avoir pris le temps de faire cette interview.

Liens :

Le site pour la documentation et l’installation avec copies d’écrans constamment mis à jour.

Historique des différents projets

Téléchargement

Forums 

Torrents

Le canal irc :
#nutyx sur irc.freenode.net

Image : Logo sur le site officiel