Interview Timo van Neerden

 

L’interview de cette semaine est consacrée à un développeur de moteur de blog et il est aussi blogueur.

Comment t’est venue l’idée de créer ton propre moteur de blog ?

J’ai commencé par écrire un site directement en HTML. C’était pratique pour apprendre le code, mais vite limité en fonctionnalités. J’ai voulu utiliser un moteur de blog mais la plupart ne me convenaient pas : trop compliqués à comprendre, à adapter…

J’ai alors découvert Blogotext. C’était un petit projet abandonné depuis déjà quelques années, mais le script fonctionnait et était assez simple à comprendre et à modifier : parfait pour moi !

C’est en modifiant Blogotext que j’ai appris le PHP, et j’ai décidé de maintenir ce script de façon officielle, avec l’accord du créateur original (Fred Nassar).

Tu as quoi comme diplôme ?

J’ai un bac S et un DUT en mesures physiques. Rien en rapport avec l’informatique, donc.

Utilises- tu des logiciels libres et pourquoi ?

Oui, pratiquement que ça, en tout cas sur mon ordinateur. Plus le temps passe, et plus je me suis heurté aux problèmes introduits par les logiciels propriétaires : problèmes de versions, formats fermés, disponibilité sous certains OS et pas d’autres, code caché et impossible à auditer

Les logiciels libres, avant d’être un avantage, suppriment déjà tous ces inconvénients des logiciels propriétaires, ce qui était déjà beaucoup.

Maintenant, avec quelques années de recul, je vois mieux l’importance d’une société ouverte. Ceci passe également par des logiciels à source ouvertes et par l’esprit du Libre (applicable bien au-delà du simple code).

Depuis combien de temps as-tu enlevé les commentaires sur ton blog et pourquoi ?

Ça va faire un an maintenant (à quelques jours près, à l’heure où j’écris ces lignes). La suppression des commentaires s’est faite un peu sur un coup de tête, mais ça faisait longtemps que j’y pensais. Le problème était à la base de recevoir des critiques sur la forme et non le fond.

Je n’ai pas de problèmes à recevoir des critiques sur les idées. Mais beaucoup de commentateurs ne comprenaient pas qu’un blog est un site personnel où le blogueur écrit exactement ce qu’il veut, là où la presse écrit plutôt ce que les gens veulent entendre (pour mieux se vendre)… et je ne suis pas la presse, justement.

En tant que blogueur indépendant, j’écris sur ce que je veux avec le ton que je veux. C’est une forme de liberté que je me donne, et j’étais un peu fatigué qu’on me dise que je n’ai pas le droit de parler de sujets comme la tolérance, la religion, le sport ou le nucléaire…

Pourquoi publies-tu ton travail sous licence libre ?

L’internet m’a tout appris, souvent gratuitement. C’est le moins que je puisse faire.

Et je rêve d’un monde libre, où les idées circulent librement. Je ne parle pas de gratuité ou de payant, car ce sont deux choses différentes.

Qu’utilises- tu comme système d’exploitation ?

J’utilise Linux Mint avec l’environnement Mate. J’ai aussi une partition avec Windows 8 pour les jeux, et j’utilise Android sur mon téléphone

Combien de temps passes- tu sur les différents projets comme blogotext ?

Comment t’occupes- tu de la promotion de tes projets?

Le temps que je passe est très variable… En ce moment, je travaille peu sur Blogotext (pas plus d’une ou deux heures par semaine), mais parfois je travaille jusqu’à 3 ou 4 heures par jour (en plus de mon activité professionnelle). Cela dépend des idées que j’ai pour Blogotext (ajout d’une nouvelle fonction, par exemple) et de ma progression dans le travail. La promotion, c’est surtout vous, mes lecteurs, qui la font : c’est vous qui partagez mes liens :).

Autrement, Blogotext est présent sur quelques plateformes de téléchargement, et j’en parle parfois autour de moi.

Que penses- tu de la campagne de Framasoft pour contrer les GAFA ?

GAFA = Google, Apple, Facebook, Amazon (ou « big four » de l’Internet). Il y a beaucoup à dire dessus, mais globalement je les soutiens. Ces entreprises ont fait beaucoup pour le web, mais ils sont également très intrusif et il est dangereux de les laisser s’approprier Internet comme il font actuellement.

Le meilleur front d’attaque serait à mon avis de ne plus les utiliser (utiliser DDG au lieu de Google, par exemple), et c’est le genre de choses que Framasoft propose, et c’est bien.

T’intéresses- tu aux statistiques de ton blog  et ou à la seo en général?

Je regarde parfois où on en sont les statistiques, mais c’est plus par curiosité que par obsession. Concernant la SEO, je ne suis pas un spécialiste, mais il m’arrive d’essayer deux trois trucs pour voir ce que ça fait sur les statistiques : c’est intéressant de voir comment fonctionnent les moteurs de recherche.

Mais en règle général, je préfère produire un code propre, valide W3C et rapide plutôt que d’inclure des scripts pour améliorer mon classement Google.

Quels conseils donnerais- tu à un développeur qui débute dans le libre ?

Je dirais que c’est en forgeant qu’on devient forgeron : j’ai plus appris en lisant du code et écrivant du code qu’en suivant des cours ou des tutos.

Concernant la notion de libre, je pense qu’il ne faut pas oublier comment vous avez appris à coder et pourquoi vous le faite.

Pour ma part, je n’aurais pas pu apprendre à coder si d’autres avant moi n’avaient pas laissé leur code en accès libre… Je souhaite perpétrer tout ça, et j’encourage les autres à faire pareil.

J’ai oublié une question que j’ai envoyer par émail a Timo

Que pense tu de mon blog ?

J’avoue que je ne connaissait pas ton blog avant que tu viennes me
parler, mais pour l’avoir feuilleté un peu, je trouve les présentations
de logiciels sérieuses et documentées.

 

Je te remercie de ta participation pour cette interview

Derien:)

(si tu as 2-3 liens n’hésite pas à les inscrire ici)

Tous mes liens sont sur mon site, c’est pas simple d’en choisir quelques uns.

En voici une qui fait toujours sourire : lien

 

Je me permet de vous souhaiter une excellente année 2015 ainsi qu’une bonne santé.